À nous de jouer !

DE

Refuge La Bouche qui Rit

#animaux    



LA BELLE HISTOIRE DU REFUGE…

La Bouche qui Rit
est une association à but non lucratif, reconnue d’utilité publique ayant pour but de sauver des animaux de rente maltraités ou destinés à la boucherie. Nous cherchons ensuite pour eux la meilleure place possible, après souvent un long travail mélangeant compréhension, partage, découverte, échange et amour afin de leur redonner confiance en l’homme.
Notre histoire a commencé en novembre 2014 suite au sauvetage spontané et totalement imprévu dans nos vies suite à une simple annonce, comme on en voit souvent : « A vendre, 2 poulains sinon boucherie ». Brownie et Cookie sont devenus l’emblème d’un rêve un peu fou, devenu une réalité…
De ce sauvetage, est née ensuite l’association, qui avait pour but initial de sensibiliser les gens au fait que beaucoup de jeunes animaux en bonne santé partaient à la boucherie. Naïfs nous étions… Puis, de cette utopie, est né ensuite le refuge.
Fort de ce premier sauvetage, le refuge s’est agrandi et a depuis sauvé plus de 500 animaux en 5 ans . Certains ont été replacés et ont trouvé un foyer qui leur offre une vie remplie de joie et d’amour comme ils le méritent. D’autres ont passé leurs derniers beaux jours parmi nous, entouré de tout l’amour et des bons soins que nous avons pu leur donner. Enfin, d’autres attendent de trouver leur famille pour la vie.
La Co-Fondatrice et présidente de l’association est Wendy Pichard, maman de 3 petites fées de 10ans, 8 ans et 3 ans. Passionnée depuis toujours par les animaux et les enfants et étant une vraie assoiffée de justice, elle a d’abord travaillé dans le social avec des enfants, personnes âgées et des personnes en situation de handicap pour ensuite consacrer sa vie au refuge ainsi qu’à ses 3 enfants.

Site internet

#animaux      

En pratique

Chemin des Quiess 42
1907 Saxon
labouchequirit@hotmail.com

079 157 54 60




Appels à engagement
Deviens bénévole au Refuge La Bouche qui Rit
Coaching Bénévole
Objectif cuisine durable
Elles, les (in)visibles
Plein-les-Watts Festival