À nous de jouer !

Appel au respect du droit de la mer

234 vies humaines à bord de l’Ocean Viking et aucun port de débarquement : aidez-nous !

Voici 18 jours que 234 personnes rescapées attendent en vain à bord de l’Ocean Viking de pouvoir débarquer dans un lieu sûr. Cela représente 432 heures passées dans l’incertitude à bord d’un navire de sauvetage, après avoir vécu l’enfer et risqué leur vie en Méditerranée. Nous avons besoin de votre soutien : signez notre appel au respect du droit de la mer.

L’équipe médicale de l’Ocean Viking observe actuellement chez les rescapé.e.s un stress psychologique aigu. Après avoir attendu si longtemps de pouvoir débarquer, les rescapé.e.s perdent le peu d’espoir qui leur restait. La situation est désormais celle d’une urgence humanitaire nécessitant une réponse immédiate.

Après avoir demandé quotidiennement et à de multiples reprises la désignation d’un lieu sûr à tous les centres de coordination de sauvetage (MRCC) les plus à même de nous aider, il est intolérable qu’aucune solution n’ait pu être trouvée à ce jour.

En Italie, le nouveau gouvernement élu a imposé une interdiction implicite et discriminatoire d’entrer dans les eaux territoriales à tous les navires de recherche et de sauvetage opérés par des ONG. Il n’a ainsi pas attribué de lieu sûr malgré nos nombreuses demandes officielles.

Plus que jamais, nous en appelons à une chose simple : le respect du droit maritime. Pour cela, nous avons besoin de votre voix. Signez et partagez dès maintenant notre appel au respect du droit de la mer.

Je signe l’appel

234 vies humaines à bord de l’Ocean Viking et aucun port de débarquement : aidez-nous !

Voici 18 jours que 234 personnes rescapées attendent en vain à bord de l’Ocean Viking de pouvoir débarquer dans un lieu sûr. Cela représente 432 heures passées dans l’incertitude à bord d’un navire de sauvetage, après avoir vécu l’enfer et risqué leur vie en Méditerranée. Nous avons besoin de votre soutien : signez notre appel au respect du droit de la mer.

L’équipe médicale de l’Ocean Viking observe actuellement chez les rescapé.e.s un stress psychologique aigu. Après avoir attendu si longtemps de pouvoir débarquer, les rescapé.e.s perdent le peu d’espoir qui leur restait. La situation est désormais celle d’une urgence humanitaire nécessitant une réponse immédiate.

Après avoir demandé quotidiennement et à de multiples reprises la désignation d’un lieu sûr à tous les centres de coordination de sauvetage (MRCC) les plus à même de nous aider, il est intolérable qu’aucune solution n’ait pu être trouvée à ce jour.

En Italie, le nouveau gouvernement élu a imposé une interdiction implicite et discriminatoire d’entrer dans les eaux territoriales à tous les navires de recherche et de sauvetage opérés par des ONG. Il n’a ainsi pas attribué de lieu sûr malgré nos nombreuses demandes officielles.

Plus que jamais, nous en appelons à une chose simple : le respect du droit maritime. Pour cela, nous avons besoin de votre voix. Signez et partagez dès maintenant notre appel au respect du droit de la mer.

LIRE AUSSI


SOS MEDITERRANEE Suisse

A découvrir

La St Valentin du Q

Ensemble Scherzo

Ensemble Ouroboros

defilé pour deuxmains