À nous de jouer !

Appel à signatures pour stopper l’agrobusiness 🌽🚜

L’agriculture du futur se doit d’être locale, résiliente, solidaire, durable et paysanne pour survivre aux défis de demain !

Faire barrage à l’agrobusiness – Pour une agriculture durable

Le puissant lobby de l’agrobusiness prétend défendre les familles paysannes suisses alors qu’en réalité il ne défend que ses propres intérêts. En effet, ce sont les producteurs de pesticides ainsi que les importateurs d’aliments concentrés pour animaux qui sont notamment les principaux bénéficiaires des milliards de subventions. Et non l’agriculture paysanne.

L’agriculture poussée aux hauts rendements tue les oiseaux et les insectes. Elle empoisonne aux pesticides nos eaux et nos denrées alimentaires. Elle engraisse un cheptel surdimensionné avec du fourrage importé, ce qui génère d’énormes quantités de purin, source de pollution pour nos sols, nos eaux et nos forêts. Pourquoi en est-il ainsi ? La raison est simple : le lobby de l’agrobusiness fait constamment obstacle au changement systémique vers une agriculture durable.

Nous demandons un changement rapide. Compte tenu du déclin de la biodiversité et de la crise climatique, ne pas s’engager énergiquement contre le statu quo devient irresponsable. Nous en appelons à tout un-e chacun-e à œuvrer dès maintenant pour une agriculture durable :

  • Nous attendons des autorités et du Parlement une politique agricole qui diminue rapidement et radicalement l’utilisation des pesticides et des engrais et qui préserve efficacement la biodiversité. Au lieu d’engraisser trop d’animaux avec des aliments concentrés importés, il faut cultiver davantage de céréales, de légumes et de fruits pour la consommation humaine, ce qui contribuera à réduire les émissions de gaz à effet de serre.
  • Nous attendons de l’Union suisse des paysans (USP), qu’elle joue un rôle constructif dans le développement d’une agriculture durable. Après tout, il ne peut y avoir de sécurité alimentaire sans terres fertiles et sans la biodiversité et son cortège d’insectes auxiliaires. Pour y parvenir, l’USP doit se détacher des intérêts de l’agrobusiness. Des milliers d’agricultrices et agriculteurs innovants démontrent déjà tous les jours que production et écologie peuvent coexister en harmonie.
  • Nous attendons du secteur du commerce de la transparence dans les chaînes d’approvisionnement et un soutien équitable des producteurs dans la mise en oeuvre d’une agriculture durable. Nous attendons également que les critères exigés par le secteur pour les produits aillent dans le sens de la protection du climat et de la nature, d’une réduction du gaspillage et d’un renforcement de l’économie circulaire.
  • Nous encourageons les agricultrices et agriculteurs à s’engager résolument sur la voie d’une agriculture durable. Ainsi, ils conservent, pour eux et pour les générations futures, la ressource la plus importante pour la production agricole : la nature.

En tant que consommatrices et consommateurs, nous protégeons les sols, l’eau et les familles paysannes en achetant et consommant des produits issus d’une agriculture durable.

Je signe

L’agriculture du futur se doit d’être locale, résiliente, solidaire, durable et paysanne pour survivre aux défis de demain !

Faire barrage à l’agrobusiness – Pour une agriculture durable

Le puissant lobby de l’agrobusiness prétend défendre les familles paysannes suisses alors qu’en réalité il ne défend que ses propres intérêts. En effet, ce sont les producteurs de pesticides ainsi que les importateurs d’aliments concentrés pour animaux qui sont notamment les principaux bénéficiaires des milliards de subventions. Et non l’agriculture paysanne.

L’agriculture poussée aux hauts rendements tue les oiseaux et les insectes. Elle empoisonne aux pesticides nos eaux et nos denrées alimentaires. Elle engraisse un cheptel surdimensionné avec du fourrage importé, ce qui génère d’énormes quantités de purin, source de pollution pour nos sols, nos eaux et nos forêts. Pourquoi en est-il ainsi ? La raison est simple : le lobby de l’agrobusiness fait constamment obstacle au changement systémique vers une agriculture durable.

Nous demandons un changement rapide. Compte tenu du déclin de la biodiversité et de la crise climatique, ne pas s’engager énergiquement contre le statu quo devient irresponsable. Nous en appelons à tout un-e chacun-e à œuvrer dès maintenant pour une agriculture durable :

  • Nous attendons des autorités et du Parlement une politique agricole qui diminue rapidement et radicalement l’utilisation des pesticides et des engrais et qui préserve efficacement la biodiversité. Au lieu d’engraisser trop d’animaux avec des aliments concentrés importés, il faut cultiver davantage de céréales, de légumes et de fruits pour la consommation humaine, ce qui contribuera à réduire les émissions de gaz à effet de serre.
  • Nous attendons de l’Union suisse des paysans (USP), qu’elle joue un rôle constructif dans le développement d’une agriculture durable. Après tout, il ne peut y avoir de sécurité alimentaire sans terres fertiles et sans la biodiversité et son cortège d’insectes auxiliaires. Pour y parvenir, l’USP doit se détacher des intérêts de l’agrobusiness. Des milliers d’agricultrices et agriculteurs innovants démontrent déjà tous les jours que production et écologie peuvent coexister en harmonie.
  • Nous attendons du secteur du commerce de la transparence dans les chaînes d’approvisionnement et un soutien équitable des producteurs dans la mise en oeuvre d’une agriculture durable. Nous attendons également que les critères exigés par le secteur pour les produits aillent dans le sens de la protection du climat et de la nature, d’une réduction du gaspillage et d’un renforcement de l’économie circulaire.
  • Nous encourageons les agricultrices et agriculteurs à s’engager résolument sur la voie d’une agriculture durable. Ainsi, ils conservent, pour eux et pour les générations futures, la ressource la plus importante pour la production agricole : la nature.

En tant que consommatrices et consommateurs, nous protégeons les sols, l’eau et les familles paysannes en achetant et consommant des produits issus d’une agriculture durable.

A découvrir

Mosaïque du Rhône

Procap Genève

Comédies Musicales UNIGE

Association "Un Enfant - Un Cadeau"