À nous de jouer !

Game over pour les prédateurs - secteur privé

du 28 au 30 septembre

Rebelles, militant.e.s,

En Suisse les multinationales ne sont plus des entreprises, elles sont devenues des pouvoirs. Nous sommes confrontés à des sociétés capables de financer des chairs d’universités, de faire un lobbying d’une intensité jamais vue (8 millions investi pour contrer l’initiative sur les multinationales responsables), de négocier des accords sur le climat, saborder des lois censées être en faveur du climat (la loi Co2 par exemple) et d’éteindre toutes les voix qui s’élèveraient pour dénoncer leurs pratiques.
Ces sociétés aux pratiques colonialistes, prédatrices et spéculatives font de la Suisse un pays qui a une responsabilité monumentale dans ce qui se passe aujourd’hui dans le monde tant d’un point de vue social que de l’impact sur la biodiversité.
Si ces entreprises ne sont jamais tenues légalement responsables des conséquences de leurs activités c’est en raison de leur poids économique et politique et de la complicité de notre gouvernement. L’intense travaille des lobbys leur garantit une quasi impunité sur l’entier de leurs pratiques sociales et écologiques.
Dans notre Berne fédérale 90% des intergroupes thématiques de notre Parlement (Politique de la santé, Mobilité douce, etc) sont sont dirigés par des lobbyistes externes, c’est effarant et inacceptable et ce n’est aucunement démocratique !
Aucune.e.s citoyen.ne.s de ce pays ne donne sa voix à un.e. politicien.ne pour que celui/celle-ci s’en serve pour un système basé sur l’injustice et la prédation ! Nous devons donc mettre fin à cette imaginaire qui dit que nos élu.e.s seraient neutres et nous représenteraient et oeuvreraient pour le bien commun car une grande partie ne le fait pas bien trop soumise aux lobbys et aux intérêts des multinationales. Cet intense lobbying à Berne a de graves répercussions sociale et écologique sur l’entier de notre planète, ceci est inadmissible et ne peut pas durer plus longtemps.
Nous arrêterons donc l’activité économique de notre cible, nous révélerons au grand public ses crimes (sociaux et contre les écosystèmes), nous démontrerons le poids politique qu’elles ont à Berne (au détriment de la démocratie) et nous signifierons qu’une fois pour toute ; Game is over pour les prédateurs !
Nous sommes dans une urgence absolue pour arrêter ce système et ces protagonistes alors inscris-toi et faites tourner le formulaire !

//Formulaire d’inscritption//
Partagez le formulaire tant que vous voulez :
https://framaforms.org/game-over-pour-les-predateurs-secteur-prive-1597931530

//Risques légaux et cadre d’action//
Pour bien comprendre les risques encouru et l’attitude à adopter envers la police : https://cloud.xrebellion.ch/s/85dM9Fok93Atyjy#pdfviewer

Le cadre dans lequel se déroulera l’action : https://cloud.xrebellion.ch/s/2LkzHPZApqF4ty5#pdfviewer
Avec une énorme détermination à faire cesser cela !

Rebelles, militant.e.s,

En Suisse les multinationales ne sont plus des entreprises, elles sont devenues des pouvoirs. Nous sommes confrontés à des sociétés capables de financer des chairs d’universités, de faire un lobbying d’une intensité jamais vue (8 millions investi pour contrer l’initiative sur les multinationales responsables), de négocier des accords sur le climat, saborder des lois censées être en faveur du climat (la loi Co2 par exemple) et d’éteindre toutes les voix qui s’élèveraient pour dénoncer leurs pratiques.
Ces sociétés aux pratiques colonialistes, prédatrices et spéculatives font de la Suisse un pays qui a une responsabilité monumentale dans ce qui se passe aujourd’hui dans le monde tant d’un point de vue social que de l’impact sur la biodiversité.
Si ces entreprises ne sont jamais tenues légalement responsables des conséquences de leurs activités c’est en raison de leur poids économique et politique et de la complicité de notre gouvernement. L’intense travaille des lobbys leur garantit une quasi impunité sur l’entier de leurs pratiques sociales et écologiques.
Dans notre Berne fédérale 90% des intergroupes thématiques de notre Parlement (Politique de la santé, Mobilité douce, etc) sont sont dirigés par des lobbyistes externes, c’est effarant et inacceptable et ce n’est aucunement démocratique !
Aucune.e.s citoyen.ne.s de ce pays ne donne sa voix à un.e. politicien.ne pour que celui/celle-ci s’en serve pour un système basé sur l’injustice et la prédation ! Nous devons donc mettre fin à cette imaginaire qui dit que nos élu.e.s seraient neutres et nous représenteraient et oeuvreraient pour le bien commun car une grande partie ne le fait pas bien trop soumise aux lobbys et aux intérêts des multinationales. Cet intense lobbying à Berne a de graves répercussions sociale et écologique sur l’entier de notre planète, ceci est inadmissible et ne peut pas durer plus longtemps.
Nous arrêterons donc l’activité économique de notre cible, nous révélerons au grand public ses crimes (sociaux et contre les écosystèmes), nous démontrerons le poids politique qu’elles ont à Berne (au détriment de la démocratie) et nous signifierons qu’une fois pour toute ; Game is over pour les prédateurs !
Nous sommes dans une urgence absolue pour arrêter ce système et ces protagonistes alors inscris-toi et faites tourner le formulaire !

//Formulaire d’inscritption//
Partagez le formulaire tant que vous voulez :
https://framaforms.org/game-over-pour-les-predateurs-secteur-prive-1597931530

//Risques légaux et cadre d’action//
Pour bien comprendre les risques encouru et l’attitude à adopter envers la police : https://cloud.xrebellion.ch/s/85dM9Fok93Atyjy#pdfviewer

Le cadre dans lequel se déroulera l’action : https://cloud.xrebellion.ch/s/2LkzHPZApqF4ty5#pdfviewer
Avec une énorme détermination à faire cesser cela !

Du lundi 28 septembre, 00h00 au mercredi 30 septembre 2020, 23h30

LIRE AUSSI


Extinction Rebellion Genève

A découvrir

Mosaïque du Rhône

Procap Genève

La BOMBA : samedi 19 septembre 2020

Jeunes reporters à l'ONU